Sauter la navigation

Blog

Aide

L'Europe à plusieurs vitesse? Vivement demain!

Le débat actuel sur l’Europe à plusieurs vitesses est à la fois sain et agaçant. Sain parce qu’il est grand temps de reprendre ce vieux thème si on veut sortir de la paralysie actuelle de l’Europe. Agaçant car cette idée est vieille comme la construction européenne et le traité de Lisbonne prévoit expressément la possibilité pour ceux qui le souhaitent d’approfondir certaines coopérations, dites alors renforcées. Lisbonne a même le mérite de décrire le cadre précis dans lequel ces coopérations renforcées peuvent être conduites.

N’est-il pas grand temps pour le MoDem de se mettre En Marche?

Le MoDem a une qualité unique sur l’échiquier politique français, savoir garder un cap quelle que soit la direction du vent. Et c’est à cette qualité que je fais appel aujourd’hui pour rendre au Modem sa vocation première et étoffer la dynamique d’En Marche.

Cette élection présidentielle sera déterminante tant pour la capacité de la France à enfin embrasser la modernité, que pour l’Europe qui a besoin d’une France audacieuse pour sortir enfin de l’échec de la logique intergouvernementale. Dans les deux cas je doute fort que Fillon puisse faire l’affaire.

Defense should not become the next European joke, but the first relevant PESCO

I will not bother you with my federal dreams, they are not for tomorrow and the new security threats that we start facing in Europe challenge us already today. But let’s be also honest, the current Europe totally failed and showed its total incapacity to deliver any serious solution to any real strategic problem that we could face in the last 15 years. Then better immediately forget the fuzzy brave statements on the need of an European Army. Let us avoid new ridicule.

Trump nous lance la déplaisante réalité de Gavroche au visage

Maintenant que la poussière, pour ne pas dire la fange la plus malodorante, est retombée après l’élection de Trump, on peut commencer à en tirer quelques leçons utiles si on veut éviter la dérive complète de l’Ancien Monde occidental.

C’est donc la revanche des oubliés, des laissés-pour-compte, ceux qui n’ont pas su, ou qui n’ont pas pu, ou qui ont été durement rejetés par la globalisation.

quelle politique de sécurité et de défense pour l'Europe?

C'est le thème d'un groupe de travail d'En Marche à Berlin que je contactais pour la première fois. Je leur ai expliqué que personnellement je suis un Modem historique et défends une majorité de Juppé à Valls en passant par Macron. Ils se sont montrés intéressés, et sont ouverts à nous rencontrer à Berlin. Réflexion intéressante d'un participant, heureux de rejoindre En Marche car il ne connait pas d'autres groupe de discussion politique à Berlin...

Bratislava, tout va bien, on coule.

Cette semaine était une semaine importante en matière européenne, avec le discours de l’Union du Président de la Commission et le sommet de Bratislava.

Le Discours de l’Union a eu le retentissement que mérite le Président de la Commission dans notre Europe intergouvernementale, c’est à dire aucun. Ce fut pourtant un discours intelligent, lucide, critique et présentant quelques pistes intéressantes.

Europe, heure de la mobilisation générale

Il va falloir que j’arrête de râler. Il semble qu’il y ait des Européens prêts à se mobiliser, faisant une analyse tout à fait juste des causes des multiples crises européennes que nous traversons et proposant les solutions qui à vrai dire crèvent les yeux par leur évidence et leur logique depuis longtemps. Donc au lieu de maugréer dans son coin l’heure est sans doute plus à la mobilisation et à l’action.

L'Europe sera Solution ou elle ne sera pas.

Les premières réactions des pro-européens français au Brexit me laissent sceptiques. Il est à mon sens illusoire de croire qu’il suffira de lancer un grand débat sur l’Europe au moment des Présidentielles pour redonner goût à nos concitoyens à l’Europe. Les Français, comme tous les Européens en ont particulièrement assez de ces exercices qui ne sont que des exercices de communication. Le dépit est tel que l’on risque d’atteintre le contraire de ce que l’on cherche, au grand plaisir d’une certaine Marine Le Pen.

Brexit, ou la mort annoncée de l'Union européenne

Étiqueté:

L’Union européenne va mourir. On ne voit pas bien comment ceux qui ont été incapables de gérer correctement la crise bancaire, la crise économique, la crise grecque, la crise des réfugiés seraient à même tout à coup de gérer brillamment la crise du Brexit. La pièce ne fait que commencer et on voit déjà le scénario se mettre en place dans une triste logique que trop connue.

Le Brexit à l'épreuve du bac

Comme ma fille a passé jeudi dernier son épreuve de géographie du baccalauréat je ne résiste pas au plaisir de me rappeler le sujet que j’avais eu en 1983: La Grande-Bretagne est-elle encore une grande puissance?

J’avais répondu que non, la Grande-Bretagne était une puissance moyenne, mais que la construction européenne lui permettait de participer au devenir d’une nouvelle puissance mondiale, à laquelle elle avait beaucoup à apporter.

Besoin d'aide ?

Blog

The blog lets your team communicate by posting updates and discussing issues. It is a great place for sharing progress, discussing challenges, and exploring ideas.