Sauter la navigation

Parents et proches de binationaux, démocrates, nous sommes inquiets

Aide

Parents et proches de binationaux, démocrates, nous sommes inquiets

Étiqueté:

Citoyens engagés auprès des Français à l'étranger, nos familles sont, comme pour beaucoup d'entre eux, multinationales et multilingues. Nous nous inquiétons des propositions du Front National contre la binationalité, et de leur influence sur la perception de ce qu'est la nationalité française. Nous ne voulons pas que des enfants aient à choisir entre leurs parents.

Le Front National veut imposer à nombre de nos concitoyens de « choisir leur allégeance ». Ce vocabulaire moyenâgeux n'est pas le nôtre. Notre vision de la démocratie n'est pas la soumission, mais la participation : la République vit chaque jour de ce que ses citoyens lui apportent, y compris de leurs cultures, de leurs connaissances linguistiques, de leur réseaux et de leurs capacités de médiation à travers le monde.

Pour François Bayrou et le Mouvement Démocrate, ce qui fait notre nation française « est fondé sur des valeurs : liberté, égalité, fraternité, et intègre tous ceux qui avec le temps s'y rattachent ». Nous ne sommes pas la « communauté de destin », passive et fataliste, dont rêve le Front National, mais l'expression sereine du « plébiscite quotidien » décrit par Ernest Renan.

Nombre de nos concitoyens français et européens subissent déjà au Royaume-Uni les incertitudes, les absurdités et les drames qu'engendrent toujours le repli sur soi. L'accès aux États-Unis est devenu plus difficile pour nos compatriotes originaires d'un certain nombre de pays. Des milliers de familles franco-allemandes ont été effarées par la germanophobie de certains candidats lors de la campagne présidentielle française.

Même s'il n'arrive pas au pouvoir cette année, les idées du Front National progressent, comme on peut le voir depuis 10 ans. À quelle France, à quelle République, nos propres enfants pourront-ils participer ? Comment y seront-ils accueillis ? Nous ne voulons pas qu'ils en soient exclus ; nous ne voulons pas d'une nouvelle identité nationale basée sur le racisme et la xénophobie.

En revanche, Emmanuel Macron s'adresse à tous les Français, quelques soient leurs racines, et propose de refonder, par des mesures concrètes (enseignement, protection sociale, fiscalité, culture et sécurité), les bases d'une relation de confiance entre tous les citoyens, dont bien évidemment les binationaux. Il voit l'Union européenne comme une chance pour les Français et pour le monde entier, qu'il va contribuer à réformer. C'est pourquoi Emmanuel Macron a naturellement obtenu le soutien, dès le premier tour, de plus de 40% des votants résidant à l'étranger. Nous appelons tous les Français attachés à une France ouverte sur le monde, ferme et généreuse, à voter pour lui le 7 mai prochain !

Mathieu Baudier (Berlin), Martin Biurrun (Montevideo, conseiller consulaire), Clément Blain (Århus, délégué Jeunes Démocrates FFE), Mathieu Camescasse (Namur, vice-président Young Democrats for Europe), Alexandre Joly (Tokyo, conseiller consulaire), Alexandra Leuliette (Bruxelles), Marianne Magnin (Londres), Olivier Nataf (Paris, secrétaire fédéral FFE MoDem), Frédéric Petit (Varsovie)

Publié initialement le 4 mai 2017 dans Le Petit Journal des Français à l'Étranger : http://www.lepetitjournal.com/expat-politique/2013-01-14-14-01-21/en-un-...

Login or register to view attached files
Besoin d'aide ?

Blog

The blog lets your team communicate by posting updates and discussing issues. It is a great place for sharing progress, discussing challenges, and exploring ideas.